Du foin pour nos vaches

Publié le par CONFIANCE


Dimanche matin, ce n’est pas la foule dans la petite église du village.

Il pleut tout ce que les nuages ont pu garder en réserve ! Quelques éclaires, quelques grondements, le ciel est au plus sombre.

A 9 heures, monsieur l’abbé ne voit dans sa somptueuse église que Fernand. Et il décide de se recueillir devant le Saint-Sacrement et prie Dieu ainsi :

« Seigneur, vous qui arriviez à faire venir des foules à votre suite, pouvez-vous réveiller mes braves paroissiens ! Je n’ai qu’un seul paroissien pour la Sainte Messe, imaginez vous Seigneur, seul Fernand est là aujourd’hui !  »

Un quart d’heure plus tard, toujours et uniquement le brave Fernand qui égraine son chapelet.
L’abbé lui demande : « Alors Fernand, qu’est-ce qu’on fait ? ».

« Monsieur le curé, lui répond Fernand, s’il n’y a qu’une seule vache à l’étable, je lui donne quand même du foin ! »

« Bon bein je vais commencer la Messe, peut-être viendront-ils ! avec un peu de retard ! »

Et voilà monsieur le curé qui célère sa messe et se met à prêcher. A prêcher d’autant plus qu’il est tellement heureux de partager avec son paroissien ce qu’il a sur le cœur... que cela dure...

À la fin de la messe l’abbé va revoir le brave Fernand et lui dit : « Alors, ça va ? »

«  Oui, mais moi, quand je n’ai qu’une seule vache, je ne lui donne pas tout le foin de l’étable. »

 

Commenter cet article

Sophie 02/11/2007 11:27

Encore une méga petit histoire... merci elle est très chouette!