Vide ou plein?

Publié le par CONFIANCE

Un vieux professeur recevait des anciens élèves de la prestigieuse école : l’E. N. A.

 

Il leur dit : « Nous allons tenter une expérience. »

 

Il plaça sur son bureau un grand bocal à large goulot, puis posa à côté un carton rempli de grosses pierres. Ensuite, il disposa une pierre dans le bocal, puis une autre, et ainsi de suite, jusqu’en haut du bocal.

 

Alors, il demanda : «  Est-ce que le bocal est plein ? »

 

Tous les Énarques répondirent d’une seule voix « Oui ! »

 

Le professeur rétorqua : « Et bien, non ! » Il délogea alors un carton bondé de gravier, qu’il glissa délicatement dans le bocal entre les grosses pierres, et reposa la question : «  Le bocal est-il plein ? ».
« Non ! » répondit l’un des spectateurs, qui avait saisi le cheminement.
« En effet ! » confirma le professeur en sortant un sac garni de sable très fin, qu’il laissa doucement se répandre entre le gravier.

 

« Et maintenant, le bocal est-il plein ? » demanda-t-il.

 

« Oui ! » répondirent en écho les Énarques.

 

« Non ! » riposta le professeur en saisissant une carafe d’eau, qu’il déversa à l’intérieur du bocal.

 

« Maintenant, le bocal est plein? et quelle conclusion vous inspire cette expérience ? » demanda-t-il alors.

 

L’un des Énarques se leva et dit : « Cela veut dire, que même si mon carnet de rendez-vous est bien rempli, je peux toujours en rajouter un entre deux. »

 

« Non, répondit le professeur, cela veut dire que dans la vie, il faut savoir choisir ses priorités. Si nous avions placé le gravier, ou le sable, ou l’eau auparavant, il n’y aurait plus eu de place pour les grosses pierres. »

 

Et bien pour toi lecteur, il en est de même, si tu mets Dieu au centre de ta vie et en grosse quantité, il y aura toujours un peu de place pour tout ce qui te préoccupe...
Mais, si tu mets en priorité tous ces milliers de grains de sables (
futilités) qui sont tes soirées, tes jeux et autres amusements... tu n'arriveras jamais à laisser un peu de place à Dieu...

 

 

Commenter cet article

un lapin bleu 24/09/2007 22:54

'Faudra que je la sorte en homélie un de ces jours...

Sophie 16/09/2007 09:21

Oui, c'est vrai, mais pas évident de mettre des priorité comme Dieu en avant et en premier... Nous les jeunes sommes souvent attirés par tout ce que le monde nous propose... tout ce qui nous parait de merveilleux et d'extra! Alors prions pour que nous puissions mettre à la première place! Mais pas évident! Merci pour ce blog