La visite de Dieu...

Publié le par CONFIANCE

Un chrétien très pieux, tous les jours à son réveil, disait son bréviaire, son chapelet et partait aussitôt vers l'église de son quartier.

Il allait assister à la Messe du matin. Le midi et le soir, il retournait à l'église pour le Chemin de croix, le chapelet et les vêpres. Ainsi, trois fois par jour, il allait à l'église pour prier Dieu. Avec ferveur il priait :

" Seigneur, je viens te rendre visite chez toi, sans que j'ai manqué un seul jour. Matin midi et soir, je viens te prier. Mais, ne peux-tu pas venir chez moi ? Je serais tellement heureux! "

Attentif à cette prière quotidienne, Dieu lui répondit enfin : " Demain, je viendrai chez toi. "

Tout heureux il se met à laver à grande eau sa maison. Il met un grand écriteau devant sa porte : "c'est ici". À l'aube, il attache une guirlande de fleurs à l'entrée de sa maison. Dans le salon, des plateaux de fruits, de
gateaux sucrées et de fleurs s'étalent à profusion. Tout est prêt pour recevoir Dieu. Il se tient debout dans l'entrée pour l'accueillir.

L'heure de la prière du matin approche et, un petit garçon qui passe par là aperçoit, par la fenêtre ouverte, les plateaux de gateaux. Il s'approche : " Grand-père, tu as beaucoup de
gateaux ici dans ton salon, ne peux-tu m'en donner un ? " Furieux de l'audace du gamin, il réplique : " Veux-tu filer, moucheron. Comment oses-tu demander ce qui est préparé pour Dieu ? " Et le petit garçon effrayé s'enfuit.

La cloche de l'église a sonné. La prière est terminée et la Messe aussi : " Dieu viendra après la prière de midi, attendons-le. " Fatigué, il s'assoit sur le banc placé devant sa maison. Un mendiant arrive et lui demande l'aumône. Le bon chrétien le chasse vertement. Puis il lave soigneusement la place souillée par les pieds du mendiant. .. Et midi passe . . . Dieu n'est toujours pas au rendez-vous... "Mais que fait-il?"

Le soir vient. Tout triste, il attend toujours la visite promise par Dieu. Un pèlerin de Saint Jacques se présente à l'heure des vêpres. " Permettez-moi de me reposer sur le banc et d'y dormir cette nuit". "Jamais de la vie ! C'est le siège réservé à Dieu ! " La nuit est tombée. Dieu n'a pas tenu sa promesse, pense-t-il tout triste.

Le lendemain, revenu à l'église pour la prière du matin, il renouvelle ses prières et fond en larmes : " Seigneur, tu n'es pas venu chez moi comme tu me l'avais promis ! Pourquoi ? "...

Et alors, une voix ce fait entendre dans sa prière et lui dit alors :
" Par trois fois je suis venu chez toi... ce petit enfant qui te demandait un gâteau c'était moi et tu m'as rejeté!
Je suis venu te faire l'aumône et tu m'as rejeté comme un mal propre!
Et enfin ce pèlerin qui est venu te demander à seposer sur le banc que tu m'avais réservé, là aussi tu m'as rejeté en me disant que ce banc était réservé pour Dieu...
Par trois fois je suis venu chez toi, par trois fois j'étais devant toi, et à chaque fois tu m'as chassé de chez toi...
"

L'homme pleura amèrement son péché et demanda pardon à Dieu de toutes ces fois où il l'a rejeté de chez lui...

Commenter cet article

Etienne 27/06/2007 17:03

Je suis d'accord avec toi "Zabeth", c'est une belle leçon... mais pas évident de voir dans le plus pauvre, dans celui qui nous dérange... le visage du Christ, la présence de Dieu! Très beau texte.... Merci Confiance

zabeth 18/06/2007 20:56

Belle leçon...ça nous arrive à tous:-) alors changeons nos coeurs! Dieu est présent...dans chaque enfant, chaque affamé, chaque malade...notre prochain!Merci Father!